Les réserves et les sites naturels : Origine Auvergne

  • WEBCAM

    webcam du Sancy Auvergne
  • Les réserves et les sites naturels

    Au coeur du Parc des Volcans d'Auvergne, le Sancy a deux réserves naturelles sur son territoire. La réserve naturelle de Chastreix-Sancy préserve la faune et la flore dans un cadre montagnard à côté des activités de sports d'hiver. A Chambon, la réserve de la Vallée de Chaudefour est un lieu de balade à proximité du Lac Chambon.

Sancy >

Réserves & Sites naturels

 


> Le Parc Naturel Régional des Volcans d'Auvergne

Le Massif du Sancy est au coeur du Parc Naturel Régional des Volcans d'Auvergne avec le massif volcanique des Monts Dore (Puy de Sancy, 1886 m). 
Plus vaste parc naturel de France et l'un des plus anciens, le parc des Volcans d'Auvergne a pour but de protéger et mettre en valeur de grands espaces ruraux habités dans une démarche de développement durable pour aujourd'hui et pour demain.
 
Carte d'identité du parc
...............................................

Année de création : 1977
Superficie : 400.000 ha
153 communes
Population : 88.000 habitants
2 départements : Puy-de-Dôme et Cantal

4 massifs volcaniques : Chaîne des Puys (Puy de Dôme, 1465 m), Monts Dore (Puy de Sancy, 1886 m), Cézallier (Signal du Luguet, 1551 m) et Monts du Cantal (Plomb du Cantal, 1855 m)

 


Les réserves naturelles

> Réserve Naturelle de Chastreix-Sancy
Paysages époustouflants, nature sauvage, flore d'exception et faune remarquable, volcans éteints... La Réserve Naturelle de Chastreix-Sancy est un condensé de la montagne auvergnate.
Cette vallée classée en 2007, de 1895 ha, recense 87 habitats naturels différents : groupements végétaux de falaises ou de gazons et pelouses d'altitude très rares en Auvergne, magnifiques tourbières, belles hêtraies, fourrés de Saules des lapons (espèce protégée en France)... 
A voir : la source de la Fontaine Salée, les tourbières, les crêtes escarpées du Sancy
Accès : 3 chemins de petite randonnée parcourent la réserve en plus des GR 30 et 4 traversant les crêtes du massif. l'un concerne le tour de la vallée de Chaudefour, tandis que les autres partent de Chastreix ou de Chareire à Picherande
 

> Réserve Naturelle de la Vallée de Chaudefour 
Le cirque de la Vallée de Chaudefour constitue l'une des plus belles vallées en auge d'Auvergne. Cette vallée de 820,5 ha, classée depuis 1991 est réputée pour ses dykes acerés et spectaculaires, filons d'alimentation de volcans dégagés par l'érosion : la Dent de la Rancune, la Crête du Coq, l'Aiguille du Moine.
A voir : la Dent de la Rancune, la Crête du Coq, les cascades et les sources dont la source Sainte Anne
Accès : Facile, par le sentier depuis la maison de la réserve


Les sites naturels

> Vallée de la Haute Dordogne
Berceau de la Dordogne, elle est taillée dans les flancs du Sancy. Orientée nord/sud, elle descend d'abord vers le Mont-Dore en formant un vaste amphithéâtre dû en particulier à l'érosion (eaux de ruissellement, action érosive des anciens glaciers) puis s'oriente vers La Bourboule en utilisant des couloirs de failles

> Les tourbières - Picherande, Chastreix
Une tourbière est une zone humide, colonisée par la végétation, dont les conditions écologiques particulières se caractérisent par un sol saturé d’eau stagnante privant d’oxygène les micro-organismes (bactéries et champignons) responsables de la décomposition et du recyclage de la matière organique.
Pour la vie animale et végétale, les tourbières sont à la fois un musée, un sanctuaire. Leur ancienneté, le microclimat qu’elles entretiennent, génèrent une multitude d’espèces floristique et faunistique particulières dont des sphaignes et des plantes carnivores (drosera, grassette).
A voir : Lac de Gayme, Lac de Bourdouze, tourbière du Bois de la Masse


> Le Marais Salé - Saint-Nectaire
Curiosité naturelle liée aux sources salées, un biotope maritime s'est implanté à Saint-Nectaire. Autour du marais se sont installées diverses espèces végétales nommées plantes 'halophiles' qui vivent habituellement sur le littoral.

> La faune et la flore du Sancy
Les périodes florales se succèdent de mars à octobre, offrant une dominante de couleur bien identifiable.
La période blanche : pétasites, renoncules aquatiques, cardamines, narcisses...
La période rose : renouées, compagnons rouges, scabieuses, illets giroflée...
La période jaune : gentianes, pissenlits, potentilles, jonquilles... 
Très diversifiées, les plantes d´origines alpine et pyrénéenne ont colonisé les prairies à partir de 1500 m d´altitude, d´où leurs noms évocateurs : soldanelle alpine, anémone soufrée, myosotis alpestre, ou rosier des Alpes.
Les pâturages situés plus bas sont propices aux pavots, lys martagons, géraniums, bois jolis ou aconits.
En dessous de 800 m, on recense une flore plus courante et quelques raretés comme l´érythrone dent de chien.

Le Massif du Sancy compte de nombreuses espèces animales dont la plupart ont été introduites dans la région.
Les mouflons : on peut les apercevoir au début du printemps le long des routes et au-dessus des stations de ski.
Les chamois : surtout présents dans la Vallée de Chaudefour.
Les marmottes : visibles du printemps à l´automne.
Les chevreuils : ils résident dans les bois du Sancy.
Les loutres : protégées, elles peuplent à nouveau rivières et lacs.
Les oiseaux : buses, faucons, aigles, milans, grands corbeaux noirs, chouettes effraies, hiboux moyen-duc et le rarissime merle de roche peuplent le ciel du Sancy.

 

Réserves naturelles Réserve de Chaudefour Flore du Sancy : gentiane, violette Faune du Sancy : mouflons, chamois
HAUT

Plan du site | Mentions légales | Partenaires | Liste exhaustive

Lors d'un week-end en Auvergne, découvrez les merveilles du Sancy. A travers un auto-tour de 2 jours, vous pourrez découvrir le Puy de Sancy, la cité médiévale de Besse, l'Eglise de Saint-Nectaire ou encore le Château de Murol.