Festival Sancy Snow Jazz au Mont-Dore

Mont-Dore

Avec Magaswing, Sugar Benny & the Diabolics et soirée de gala avec une soirée piano night : Boogie, Stride, New Orléans

>à 16h à la Brasserie du Soleil : MEGASWING
Houlette : bâton de berger, muni à son extrémité d’une plaque de fer en forme de gouttière servant à jeter des mottes de terre ou des pierres aux moutons qui s’écartent de troupeau. (Petit Robert).
Donc, sous la houlette du batteur Stéphane Roger, de l’aube au crépuscule des années 90, Mégaswing égaya les nuits parisiennes d’une lueur toute « Blue Swing red hot Funky », et donna à la scène jazz swing française une jolie couleur culte.
Après 8 ans d’existence et 3 albums, ce bel orchestre se consuma........ pour mieux renaître de ses cendres quelques années plus tard.
Cette année Mégaswing fête ses 30 ans, le Jazz phœnix lisse ses plumes d’apparat, réaccorde ses instruments de fête pour se livrer à un ultime tour de piste que l’on espère proche du mouvement perpétuel.
Une « swinging affair » à suivre.

>à 17h au Salon du Capucin et à 22h30 au Pub la Taverne : SUGAR BENNY & THE DIABOLICS
- « Deux pavillons, dix cordes, trois pistons, une coulisse et un archet…
- Mais qu'est-ce donc ?
- C’est le Sugar Benny & The Diabolics pardi ! »
Inspiré des magnifiques formations co-dirigées par le cornettiste Bobby Hackett et le tromboniste Vic Dickenson, le Sugar Benny met les petits pavillons dans les grands et swingue sans retenue, sans anche ni batterie.
Ces quatre compères font briller cuivres et cordes et s’appuient sur un ambitieux répertoire qui met à l’honneur Duke Ellington, Sidney Bechet, Jimmie Noone, Bill Coleman ou encore Benny Carter.
Loin de s’arrêter à une esthétique déterminée, l’idée ici est avant tout de s’approprier certaines des plus belles compositions du jazz classique, à travers cette atypique et ambitieuse formation.
Quand premier piston et meilleure coulisse se tirent la bourre, se tutoient, se charrient et se complètent, alimentées par une rythmique sans faille ni complexe, voici le Sugar Benny & The Diabolics !

>à 21h au Casino - Soirée de Gala : SOIREE PIANO NIGHT - BOOGIE, STRIDE, NEW ORLEANS
Une soirée autour du piano comme nous en avons toujours rêvé ! Deux pianos et quatre pianistes chanteurs sur scène accompagnés par le formidable orchestre parisien Megaswing. Du Blues au Boogie en passant par le Stride, les standards et la musique de la Nouvelle Orleans. Nous avons invités les plus grand noms européens: Ulf Sandstrom, Julien Brunetaud, Luca Filastro et Franck Jaccard !

Lire la suite Réduire

Catégories

  • Festival
  • Concert

Thèmes

  • Jazz et blues

Dates et horaires

Lundi 10 février 2020.
>16h à la Brasserie du Soleil
>17h au Salon du Capucin
>21h au Casino : soirée de gala
>22h30 au pub la Taverne.

Réservation

Réservation fortement conseillée.

Tarifs

Gratuit. Soirée de Gala : entrée payante (15 €).

Localisation