L'air pur et les grands espaces, au cœur du Massif du Sancy ! La Réserve Naturelle Nationale de Chastreix-Sancy vous offre la nature sauvage à l'écart de la foule.

La Réserve naturelle de Chastreix-Sancy

Espace préservé et protégé, la Réserve Naturelle Nationale de Chastreix-Sancy, dans la Vallée de la Fontaine Salée, regorge de beautés naturelles. 1058 plantes sont répertoriées au coeur de la réserve, dont plus de 120 espèces menacées, et la faune et la flore sont essentiellement montagnardes.

Un Azuré, papillon dans le Sancy

À pied, à cheval, au plus proche de la nature …

La Réserve Naturelle de Chastreix-Sancy est parcourue par plusieurs sentiers de randonnée, dont l’accès est libre. Les GR4 et GR30, notamment, traversent les crêtes du Massif du Sancy et la Vallée de la Fontaine Salée. Trois autres chemins de petite randonnée sillonnent partiellement la réserve. Chaussures de randonnée aux pieds, partez à la découverte d’une faune et d’une flore unique en France, au départ de Chastreix, de Chareire ou du col de la Geneste.

Randonnée dans la Fontaine Salée

Vous pouvez également tenter l’aventure à dos de cheval. Votre compagnon vous fera découvrir d’une autre manière ce lieu magique et des panoramas grandioses. L’accès à cheval est soumis à certaines modalités, n’hésitez pas à vous informer au préalable auprès de la Maison de la Réserve Naturelle de Chastreix-Sancy.

Un chamois dans le Massif du Sancy

La réserve naturelle réglementée

Afin de conserver les richesses de la réserve naturelle, le décret de création interdit notamment :
– les travaux publics ou privés ;
– l’introduction de végétaux, d’animaux non-domestiques et domestiques (à l’exception des chiens utilisés pour les besoins pastoraux, sous circulation contrôlée pour la chasse aux petits et grands mammifères, tenus en laisse sur le parcours du GR30) ;
– le dépôt de tout produit de nature à nuire à l’intégrité de la Réserve Naturelle ;
– le dérangement des animaux sauvages ;
– la chasse aux oiseaux ;
– les prélèvements de roches, fossiles et minéraux ;
– la modification de la circulation des eaux ;
– la circulation des véhicules à moteur ;
– le bivouac et le campement ;
– le survol à moins de 300 mètres ;
– les activités sportives sont interdites à l’exception de la randonnée pédestre, équestre, du ski, du parapente, du deltaplane et de la montgolfière. À ce titre, le VTT est interdit dans la réserve !