Le Puy de Sancy, est un majestueux volcan. Avec ses 1886m d’altitude, le Puy de Sancy est le sommet de tout le Massif Central !

Bienvenue sur le toit de l’Auvergne !

Même si sa physionomie étrange ne le révèle pas au premier regard, Le Massif du Sancy est bien un volcan. Ce sont même plusieurs volcans imbriqués les uns dans les autres, dont les phases d’éruption ne furent pas simultanées : c’est un strato-volcan.

La formation du Puy de Sancy a commencé il y a 5 millions d’années pour se terminer il y a environ 250 000 ans. Cette lente formation a permis tous les types d’activités éruptives, d’où une grande variété de roches, de matériaux et de paysages. Des sommets ronds, des vastes plaines, des pics acérés, autant de paysages différents, à découvrir.
Le Mont-Dore, avec le Puy de Sancy, est un point névralgique des sentiers de randonnée en Auvergne, et si vous êtes à la recherche de grands espaces et de nature, vous serez comblés.

Une idée de randonnée incontournable : l’ascension du Puy de Sancy

Après une montée vertigineuse en téléphérique (plus de 450 mètres franchis en 4 minutes), l’ascension du Puy de Sancy se prolonge pendant 20 min environ par un escalier en bois jusqu’aux  1886m d’altitude. Sur le chemin, des tables de lecture de paysage et d’orientation vous présentent la faune et la flore ainsi que les volcans qui vous entourent.
Au sommet du Puy de Sancy, un panorama à 360° et une vue sur 1/7ème de la France s’offrent à vous. Votre regard suivra la ligne des crêtes, une autre randonnée s’impose !

Chaussez vos chaussures de rando et, application Mhikes en main, suivez les chemins vers le sommet du Puy de Sancy :
La montée au Puy de Sancy – par Le Mont Dore
La montée au Puy de Sancy – par Super Besse
La montée au Puy de Sancy – par Chastreix
Le Puy de Sancy

Le téléphérique du Sancy

Le téléphérique du Mont-Dore fut l’un des premiers de France. Sa mise en route en 1936 fit du Mont-Dore la 3ème station française de sports d’hiver. Un moyen facile et sympa de découvrir le plus haut sommet du Massif Central.

Autrefois, on appelait le Sancy le Puy de la Croix car une croix de fer se trouvait au sommet. On avait coutume de s’y rendre en pèlerinage en mai pour chercher le beau temps. La paroisse de Saint Donat y allait le 6 août, jour de la saint Sixte. On prit l’habitude de dire qu’on allait au puy de saint Sixte (« Pé de San Sixte » en patois). Très vite le nom fut déformé en Sancy. Une randonnée pédestre accompagnée est organisée chaque année le 6 août au départ de chaque commune du massif du Sancy et tout le monde se retrouve au sommet pour trinquer en l’honneur du Puy de Sancy, le plus haut sommet.

Au pied du Puy de Sancy, la source de la Dordogne

La Dordogne, rivière qui traverse le Massif Central et le Bassin Aquitain, prend sa source sur le flanc nord du Puy de Sancy à 1366m d’altitude par la jonction de deux petits ruisseaux de montagne, la Dore et la Dogne.

La Dordogne, au pied du Puy de Sancy