Cascades, lacs, sources et rivières : dans le Massif du Sancy, on ne manque pas d'eau !

Le Sancy, une histoire d’eau

 

Ah, le fameux château d’eau de la France ! C’est ainsi que sont désignés l’Auvergne et le Massif central dans nos mémoires d’écolier. Thermales, minérales, fougueuses ou paisibles, certaines eaux y naissent, d’autres ne font que passer, qu’importe : dans le Massif du Sancy, l’eau est partout.

La source de la Dordogne au pied du Puy de Sancy, les eaux qui jaillissent dans les centres thermaux, les nombreux lacs d’origine volcanique, les cascades rafraîchissantes, ou encore les « couzes », rivières auvergnates… dans le Massif du Sancy, l’eau se révèle sous toutes ses formes et offre un spectacle exceptionnel !

Les lacs volcaniques

Façonnés par l’activité volcanique, les lacs sont nombreux dans le Massif du Sancy.
Un incontournable, le Lac Pavin à Besse, le plus jeune lac de cratère de France métropolitaine (6000 ans).
Autre site apprécié des familles, le Lac Chambon à Murol/Chambon est, quant à lui, un de lac de barrage volcanique, formé il y a environ 8000 ans. Avec ses 60 hectares et sa faible profondeur (6 mètres maximum !), le Lac Chambon, parsemé d’îlots est idéalement aménagé pour la baignade, les activités nautiques et la pêche.
Témoins de la dernière glaciation, les lacs de tourbière méritent également le détour : ainsi vous pourrez découvrir, entre autres, le Lac de Bourdouze à Besse ou le Lac d’En-Bas à La Godivelle.

Le Lac d'En Bas La Godivelle

 

Ça coule de source

Dans le Sancy, les sources ont des caractéristiques bien particulières : thermales, chaudes, ferrugineuses ou salées. Les eaux des sources sont pures. Les propriétés et la composition propres à chacune d’entre elles permettent différentes utilisations : soins thermaux et remise en forme pour certaines, eaux de consommation pour d’autres.

Les sources du Sancy

Dans le Massif du Sancy, les sources naturelles émergent de toutes parts. Certaines se découvrent à l’occasion d’une balade comme la Fontaine Goyon, à Besse, ou la source Sainte-Anne dans la réserve naturelle de Chaudefour, à Chambon sur Lac.

La source Sainte-Anne dans la Vallée de Chaudefour

Les eaux de source et minérales du Sancy

Issue d’une émergence naturelle, « Mont-Dore », l’eau de source de montagne d’Auvergne, est directement captée à la source, à 1220 mètres d´altitude. Son extrême pureté est garantie par la filtration naturelle des roches volcaniques. Faiblement minéralisée, d’une saveur douce et onctueuse, l’eau du Mont-Dore est une eau de consommation quotidienne idéale pour toute la famille.

Les eaux minérales du Sancy : La Mont-Dore et la Saint-Diéry

L’eau de Saint-Diéry, subtile et pétillante
Sur un site unique et préservé jaillit naturellement l’eau de Saint-Diéry. Cette eau minérale, subtile, naturellement gazeuse, puise dans la terre volcanique ses bienfaits reconnus et appréciés depuis plus de 125 ans. Saint-Diéry est une eau fraîche, désaltérante, vitale et agréable à boire.

Les lieux d’exploitation d’eaux du Mont-Dore et de Saint-Diéry ne peuvent être visités. Toutefois, il est possible d’apprécier ces eaux en les achetant dans les commerces du Massif du Sancy.

Les cascades

L’alliance des paysages accidentés et de l’eau, a donné naissance à de magnifiques cascades. Idéales pour des balades rafraîchissantes en famille, certaines valent vraiment le détour !
Ecouter le bruit de l’eau, profiter d’un rayon de soleil et regarder les jeux de lumières, jouer avec l’eau ou tout simplement se rafraîchir, la cascade met toute la famille d’accord.

À voir : la Grande Cascade au Mont-Dore, l’une des plus hautes d’Auvergne avec ses 30 m de chute et ses orgues basaltiques, les cascades de Chiloza à Besse, succession de cascades sur la couze Pavin, ou les cascades d’Entraigues et du Bois de Chaux à Egliseneuve-d’Entraigues, agréables et faciles d’accès, tout près du Lac d’Entraigues.

La Cascade du Rossignolet au Mont-Dore

Les rivières

Aussi appelées « couzes » dans le Sancy, les rivières et leurs eaux pures et cristallines qui descendent des Monts Dore vers les fonds de vallées et se jettent dans l’Allier. Le Massif du Sancy regorge de ces couzes : la Couze Pavin ou la Couze Chambon, pour ne citer qu’elles, sont alimentées par de nombreux ruisseaux et rivières, dont le plus connue est la Dordogne.

La rivière Dordogne dans le Sancy