Plus de 250 édifices romans à découvrir en Auvergne !

L’Art Roman Auvergnat

Aux XIème et XIIème siècles, l’architecture romane apporte à l’Auvergne un souffle nouveau, s’accompagnant d’une riche floraison d’églises et de chapelles sur tout le territoire.

Le Massif du Sancy ne fait pas exception. Aujourd’hui il abrite l’une des églises majeures de l’art roman auvergnat : Notre Dame du Mont Cornadore à Saint-Nectaire. D’autres trésors sont à découvrir : à Besse, l’église Saint-André et son pèlerinage ou encore le site du Pic Saint Pierre à Saint-Pierre-Colamine

Saint-Nectaire, escale incontournable de votre virée romane

Dressée telle une cathédrale sur le Mont Cornadore, l’église de Saint-Nectaire est l’une des cinq œuvres majeures de l’art roman en Auvergne. Les amateurs s’émerveilleront face à ses chapitaux polychromes et son trésor, le buste de Saint-Baudîme et la vierge en majesté Notre Dame du Mont Cornadore.

Construite au XIème siècle dans une seule campagne en lave trachyte et tuf poreux, l’église de Saint-Nectaire a été classée Monument Historique dès 1840 avant d’être restaurée en 1875 puis dans les années 2000. Sa taille modeste (38 mètres de long pour 11 mètres de large et 20 mètres de haut) n’enlève rien à la monumentalité que lui confèrent son emplacement surplombant toute la vallée et le talent de ses bâtisseurs.

À voir absolument : les chapiteaux polychromes, notamment ceux du choeur, qui forment l’un des ensembles les plus remarquables de la scuplture romane.

La chapelle de Vassivière à Besse

L’église Saint-André et la chapelle de Vassivière à Besse

Située au cœur de la cité médiévale de Besse, l’église Saint-André est bâtie sur une coulée de lave. Classé Monument Historique depuis 1886, l’édifice est construit en pierre de lave dans un style majoritairement roman. Une abside du chœur accueille chaque hiver la statue transhumante de la Vierge Noire : Notre Dame de Vassivière.

La tradition locale raconte qu’en 1547, un marchand de Besse devint aveugle après s’être moqué de la dévotion dont ses compagnons honoraient Notre Dame de Vassivière. Ce n’est que lorsqu’il reconnut sa faute qu’il recouvra la vue : le miracle fit alors grand bruit et on installa en grande pompe la statue de la Vierge dans l’église de Besse. Seulement voilà : le lendemain, on retrouva la statue à la chapelle de Vassivière…
Depuis, chaque année, au 2 Juillet, la statue de la Vierge est menée solennellement à Vassivière : c’est la Montade. Le dimanche qui suit la Saint-Matthieu, la statue est ensuite ramenée à l’église de Besse : c’est la Dévalade, à la fois procession religieuse et grande fête populaire !