Petit temple protestant datant de 1905. Construit par l’architecte parisien Emile Camut juste après l’agrandissement de l’établissement thermal.

Gilbert de Falvard fit un rapport le 8 septembre 1889 indiquant la nécessité de prévoir dans la station thermale, un lieu de réunion pour les religionnaires. Dans le climat de l'époque ce fut une surprise, mais la très grande autorité morale de G.De Falvard évita les disputes. Il fallut attendre 1905 pour pouvoir réaliser le petit temple. Avant cette date, le culte avait lieu dans le grand hall de l'établissement thermal.

Description architecturale :
Architecture en pierre de taille et moellons de lave.
Plan : L'édifice est orienté vers l'ouest. Il est construit selon un plan allongé constitué d'une nef de trois travées menant à un sanctuaire au chevet plat. Un bâtiment annexe est accolé au nord de l'édifice.
Élévation extérieure : La façade pignon est percée en son centre d'un portail à arc surbaissé, surmonté d'un fronton cintré soutenu par deux colonnes. Deux baies cintrées sont percées de part et d'autre de ce portail. Un oculus vitré, surplombe la façade, surmontée d'une croix faitière de pierre de Volvic.
L'ensemble de l'édifice est couvert d'un toit à double pente. Les murs latéraux sont percés de baies rectangulaires.
Le chevet du temple est percé d'un oculus vitré à remplages.

Notre conseil : découvrez un ensemble architectural Belle Epoque autour de la Villa Romantica (3 avenue de la Libération) construite en 1896, le temple et la gare de départ du funiculaire.

Accès au site : depuis le centre-ville et le Parc Municipal, à coté du Funiculaire.

Pratique : parking gratuit rue René Cassin.

Environnement

  • Centre ville
  • Station thermale
  • En ville
  • Itinéraire G.R. à moins d'1 km

Lire la suite Réduire

Labels

  • Patrimoine religieux
  • Temple

Conforts, équipements et services

  • Parking

Ouverture

Culte de fin juin à mi-septembre, chaque dimanche à 10h30.

Tarifs

Localisation